<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Faire des tests utilisateurs efficaces et pertinents c'est la garantie d'offrir aux utilisateurs de votre site web une expérience utilisateur réussie. Et pour réussir vos tests utilisateurs en UX, on vous donne quelques conseils ...

 

Si vous avez lu notre article précédent, vous savez que l'UX (l'Expérience Utilisateur) est primordiale pour la réussite de votre site Internet. Et vous savez aussi que l'élaboration d'une UX pertinente et performante passe par des tests utilisateurs, comme nous l'avions signalé.

Pour permettre un bon taux de transformation, satisfaire l'utilisateur et garantir une meilleure perception de la marque, il faut réaliser des tests pertinents. Ne pas se tromper dans leur mise en œuvre et faire les choix des bonnes méthodes n’est pas simple. Un test mal exécuté, partial, suggestif, peut induire en erreur.

Comment faire des tests utilisateur, à quel moment, avec quels publics, avec quelles méthodes et quelle fréquence ? Ce sont les réponses que nous allons tenter de vous donner.

Tests utilisateurs : de quoi parle-t-on ?

Il faut entendre par test utilisateur une démarche qui se rapproche de la démarche des scientifiques. De la même façon en effet, il faut s'appuyer sur un protocole bien défini, et surtout réaliser les tests sur un échantillon représentatif. Selon le projet qui est le votre, vous choisirez de réels utilisateurs (ou de réels utilisateurs potentiels), mais surtout pas des personnes lambda choisies par commodité, sans rapport avec le projet.

Et rassurez-vous : il n'est pas nécessaire de disposer d'un nombre important de testeurs. 80% des problèmes sont identifiés avec un seul test sur 5 personnes, d’une durée de 30 minutes chacun (voir cet article). Le test utilisateur part du postulat que la conception d’un projet Web repose sur un cycle itératif, où l’on ne tombe pas juste dès la première itération.

number of test users - usability problems found

A noter aussi : les tests utilisateurs peuvent être réalisés avec profits à tout moment. Plus tôt on réalise les tests, plus on minimise le coût d'éventuels problèmes qui pourraient apparaitre. Ils peuvent donc être réalisés :

  • En phase de recherche utilisateur,
  • En phase de "sketching",
  • En phase de prototypage,
  • En phase d’habillage graphique,
  • En phase projet,
  • A chaque mise à jour majeure,
  • Sur un produit en cours de vie.

Quelques méthodes de tests utilisateurs

Pas d'inquiétude, si l'idée de réaliser des tests vous angoisse par avance : il n'existe pas une méthode, mais de nombreuses. Vous devrez donc choisir en fonction de votre contexte et de vos objectifs.

user_testLa plus classique : le test en labo. Les utilisateurs sont invités dans un « laboratoire », parfois derrière une glace sans tain, et sont invités par l’ergonome à réaliser différents scénarios. L’ergonome a ici un rôle d’accompagnateur pour expliciter la consigne. En aucun cas il ne guide l’utilisateur dans l’usage de l’interface.

S'il est complexe de réunir les utilisateurs, le test vidéo peut s'imposer. Des startup proposent des solutions où les utilisateurs, qu'ils ont recrutés, peuvent avec une simple webcam exécuter les tests à distance. Quelques inconvénients spécifiques : l’utilisateur peut se perdre dans les consignes, s’auto-censurer (il doit exprimer à voix haute ses impressions), et l’absence d’accompagnateur ne permet pas de creuser d’éventuels problèmes qui méritent des questions adaptées.

Autre possibilité, en cas de manque de temps : le "guerrilla" test. On réduit alors l’échantillon de personnes à interroger, avec des tests plus courts de 10-20 mn. On doit donc cibler quelques priorités, en opérant dans la rue, sur le lieu de travail.

Les étapes d'un test utilisateur en UX

Vous avez déterminé la méthode la plus adaptée à vos besoins ? Quelle qu'elle soit, vous allez désormais devoir franchir 4 grandes étapes :

  • Définir le protocole, les objectifs et les cibles
    Elément principal de la démarche, il faut identifier les objectifs du test. Il faut aussi émettre des hypothèses (on dit que le fait de poser la problématique est déjà 80% de la solution), et enfin définir le protocole (les questions et les scénarios à tester) et les cibles (d’après les personas).
  • Procéder au recrutement
    C'est souvent la partie la plus difficile. Comment les faire assister au tests, quelle est la récompense promise, comment assure-t-on l’absence de biais de recrutement ?
  • Surveiller le bon déroulement
    Il faut surtout veiller à rester neutre, observer les parcours et les réactions de l’utilisateur, faire un debrief à chaud, et prévoir un questionnaire post-tests.
  • Soigner la restitution
    Plusieurs modes de restitution sont possibles : complète (avec support complet – par des agences), ou simple (les points positifs ou négatifs, précisant les points bloquants et d’autres plus neutres, et les recommandations de modification ergomiques et fonctionnelles). 

test-utilisateur

Et maintenant ? 

Nous espérons vous avoir convaincu de la nécessité de réaliser des tests UX. Vous disposez désormais des bases nécessaires pour les envisager et les mettre en œuvre. Soyez en sûr : ils apporteront à votre projet une efficacité et une pertinence indispensables.

Adaptez la méthode aux étapes de votre projet. Et prévoyez de la marge pour itérer après les tests. Quitte à re-tester pour vous assurer de ne pas vous être trompé !

Et si vous avez encore des doutes sur la marche à suivre, faites appel à des experts !

techniques-ux-qui-transforment-l-experience-client-en-un-moment-memorable

Publié par Adimeo

Un conseil, un projet, un devis ?
Nous repondons a toutes vos questions !

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations

Nous contacter

Sur les mêmes sujets