<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Souvent comparé à ses homologues WordPress et Joomla!, Drupal fait partie des 3 solutions CMS Open Source les plus populaires et utilisées dans le monde.  Les 2 premières solutions ont par ailleurs profité de la « léthargie » de Drupal pour grandir vite, nous y reviendrons un peu plus tard.

Il est souvent dit que WordPress est la solution la plus utilisée dans le monde, suivie de Joomla! puis de Drupal.

 

Notre perception place WordPress comme étant la solution la plus utilisée dans le monde, suivie de Joomla! puis de Drupal

 

Chiffres de la société Alexa à l’appui - qui rappelons-le est une société reconnue dans son rôle de fournisseur de statistiques sur le trafic web mondial -,  Dries explique que Drupal est la plateforme dominante pour des sites « conséquents » et « complexes ». Ceci s’explique notamment par les outils dont Drupal dispose en termes de modélisation de contenus. Certains CMS commencent à suivre cette même logique, mais restent encore très loin de ce que Drupal propose maintenant depuis des années.

 

Ce qui est en revanche plus surprenant, c’est de découvrir  qu’en réalité, le CMS Joomla! semble avoir disparu de ce classement au profit de CQ5 (renommé désormais en Adobe Experience Manager), la solution développée par Adobe. Concurrent de plus en plus sérieux des CMS du marché, c’est un acteur inattendu qui a su rapidement s’imposer et grappiller des parts de marché.

 

D’autre part, même si Drupal est la solution la mieux placée sur les sites générant plus de 10.000 et 100.000 visiteurs, WordPress reste la solution N°1 pour les sites générant plus d’un million de visiteurs. Quel que soit notre niveau d’empathie pour cette solution,  Il y a forcément certaines choses que la communauté Drupal doit aussi apprendre de la communauté WordPress.

 

Drupal est la plateforme dominante pour des sites « conséquents » et « complexes ».

 

Drupal est-il un concurrent de Wordpress ?

On compare souvent les solutions « WordPress » et « Drupal ». Pour Dries, c’est une erreur car ces solutions sont différentes : elles s’adressent à des audiences et à des cibles qui ne sont pas les mêmes.
 

On remarque aussi que la philosophie de ces 2 CMS n’évolue pas forcément dans le même sens.

Les dernières versions de WordPress sont orientées « Site Builder Experience » et offrent des facilités d’usage pour les personnes en charge des contenus. Ces profils, pas ou peu techniques, bénéficient  depuis quelques versions de nouveautés intéressantes : nouvelle médiathèque avec Drag & Drop, édition des thèmes,  gestion de playlist audio et vidéo, nouveau tableau de bord d’administration, prévisualisation améliorée….

Quant à Drupal 8, il est pour le moment clairement orienté « Developer Experience ». Les nouvelles fonctionnalités restent aujourd’hui très techniques puisqu’elles concernent l’intégration de Symfony2, de Twig, l’amélioration des Web Services et des performances générales, la présence de Views directement dans le noyau,  la gestion des modules …

 

Drupal 8 peut-il mieux répondre à des profils non techniques ?

Mêmes si certaines des fonctionnalités « Site builder experience » n’ont pas attendu Drupal 8 pour exister (la médiathèque par Drag and Drop est possible par exemple avec le module ScalD), il faut quand même avouer que Drupal 8 peut sembler complexe pour certains profils pas ou peu technophile. De son propre aveu, Dries explique que c’est un point de vigilance auquel Drupal 8 doit répondre, non pas que pour « grappiller » de nouveaux sites mais aussi pour séduire aussi une nouvelle cible, celle qui ne code pas et qui utilise un CMS que pour 20% d'entre-elle.

 

Seulement 20% des "non-codeurs" utilisent un CMS

Publié par Adimeo

Un conseil, un projet, un devis ?
Nous repondons a toutes vos questions !

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations

Nous contacter

Sur les mêmes sujets