<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

La Direction Artistique est un art, et c'est bien tout le problème. Il est souvent difficile de synthétiser une demande client sur ce domaine, qui fait appel aussi bien au ressenti qu'au subjectif.

Le benchmark est largement utilisé dans les agences Web, mais ses sous produits que sont le Moodboard ou la liste de sites concurrents sont souvent bien peu exploitables.

Cette semaine Smashing magazine, revient sur une technique pratique, que nous avons déjà utilisé chez Core Techs, afin de synthétiser le besoin graphique de nos clients : La Matrice Design. Je vais tenter de vous en expliquer en quelques phrases le principe.

Le pitch

Les matrices appliquées au Design, tentent de retranscrire le benchmark graphique de façon visuelle et directement exploitable par le webdesigner d'une agence Web. Elles définissent des qualifications de sites selon des critères simples, pertinents et en nombre limité. Elles permettent au client de se positionner par rapport à son univers concurrentiel ou de référence, et hiérarchisent les sites concurrents par rapport aux objectifs poursuivis.

Mettons cela en œuvre ! Afin d'illustrer cela, nous prendrons l'exemple d'une matrice que nous avons réalisé pour le compte d'une ONG majeure.

Étape 1 : Collecter l'information.

Il s'agit de définir la liste des sites qui seront présentés sur notre matrice. Une analyse du territoire de marque du client sera effectuée afin de guider les recherches. La recherche doit se faire sur une verticale la plus large possible. Par exemple, pour un site d'un comité du tourisme, il faudra allez investiguer sur tout l'univers touristique plutôt que de se limiter aux sites d'autres comités du tourisme.

Dans notre cas, nous avons recherché des sites liés non seulement à l'humanitaire, mais au non-profit de manière générale.

Nous avons sélectionné 8 sites dans l'univers de marque du client :

Étape 2 : Définir les axes POUR l'AGENCE WEB

Il s'agit sans doute de l'étape déterminante. L'objectif est de trouver et surtout d'exprimer clairement les 2 objectifs prioritaires de l'organisation. Ces critères peuvent être de trois types :

  • Il peut s'agir d'un attribut de l'image de marque : Proximité, Professionnalisme,...
  • Un objectif  lié à la stratégie globale de l'organisation : Transformation Client, Valoriser une action, Véhiculer des valeurs,...
  • Un concept hybride et/ou créé pour l'occasion.

La justification du choix des 2 critères doit être de positionner son site tout en haut à droite de la matrice.

Dans le cas de notre ONG, nous avons sélectionné les 2 critères suivants :

  • L’effet Wow : Un mix entre ergonomie et design global. C'est un critère de type 3.
  • L’effet Get2Action : Présence et traitement d'incitations à l’action. Est-ce que ce site me donne envie d'agir ? C'est un critère de type 2.

Étape 3 : Positionner les sites.

Les axes sont définis, les sites sont sélectionnés : Le jeu commence alors ! Différentes méthodes peuvent être utilisées afin de positionner les sites de manière cohérente :

  • Celle du coup de cœur : Positionner un premier site : celui de référence. Puis positionner les autres en relation à celui-ci.
  • Celle des matheux : Établir une notation précise et objective de chaque site, puis les positionner selon les résultats.
  • Celle des expérimentateurs : Effectuer des comparaisons site-à-site, afin de les positionner de manière itérative.

Aucune de ces 3 méthodes n'est foncièrement supérieure à l'autre. Même celle des matheux nécessitera des ajustements subjectifs. Le principal étant d'en choisir une permettant de justifier au maximum la qualification.

Pour revenir à notre ONG, nous avons procédé par expérimentation, par itérations successives.

Étape 4 : Utiliser la matrice

La matrice doit être communiquée à l'équipe projet de façon large. Voici ses nombreux usages :

  • Aide à la réflexion stratégique : Veux-t-on vraiment aller dans cette direction ?
  • Aide à la production graphique : Ma maquette graphique respecte-elle la volonté du client ?
  • Aide à la décision : Quelle proposition graphique se place le mieux en haut à droite de notre matrice ?
  • Aide à la motivation : Notre objectif est de se placer tout en haut à droite !

Voici ce qu'il ne faut pas oublier :

  • La matrice ne se suffit pas à elle-même. Nous l'avons complété avec des explications précises sur les forces et faiblesses de chaque site.
  • La matrice doit vivre et évoluer en même temps que la réflexion de l'équipe projet de l'agence Web.
  • La matrice n'a d'intérêt que si elle se partage et s'enrichit des réflexions de différents services.
Publié par Adimeo

Un conseil, un projet, un devis ?
Nous repondons a toutes vos questions !

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations

Nous contacter

Sur les mêmes sujets