<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Après de nombreuses conférences échelonnées sur 2 jours, le salon Flupa se termine sur les futures perspectives de l’UX design. 

Les nouvelles technologies évoluent sans cesse et nous proposent aujourd’hui de nouvelles aides à la décision et à la compréhension de l’écosystème digital.

Dans cet article, nous vous présentons des exemples d’UX et des références d’outils qui pourraient prochainement faire partie de vos incontournables…

Design et Big Data : la combinaison gagnante

flupa-ux-days-design-dataAu-delà des obstacles méthodologiques, le designer se heurte à la difficulté d’analyser et de prédire le comportement des utilisateurs.

L’utilisation des datas est une solution efficace pour y remédier. Une quantité importante de données transite chaque jour dans la sphère digitale et peuvent être utilisées pour modéliser l’UX. C’est le cas notamment des avis des utilisateurs.

Ces données ont l’avantage d’être spontanées et initiées par l’utilisateur. Contrairement aux tests utilisateurs qui peuvent être biaisés, l’avis reflète véritablement la pensée de l’utilisateur :

  • Qu’est ce qui a bien fonctionné?
  • Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?
  • Quelles sont les attentes ?

Le traitement de ces datas nous livre de précieuses informations nous permettant de mettre en place des plans d’action pour mieux répondre aux désirs et besoins de l’utilisateur.

Parmi les exemples d’UX que nous allons vous présenter, une méthode de travail par étapes vous aidera à exploiter efficacement le Big Data.

 

1. Définir vos hypothèses de travail

Tout d’abord, quelles sont vos hypothèses de travail ? Par exemple, un produit qui, en focus group, paraissait prometteur, se révèle être un échec sur la boutique en ligne. Pourquoi ?

 

2. Récupérer des données exploitables

Ensuite vient la récupération des données :

  • avis
  • statistiques
  • contenu généré (commentaires YouTube par exemple)
  • open data : ex. Answer the Public

Une multitude de sources s’offre à nous. Prenez garde toutefois à bien respecter les normes RGPD en vigueur !

 

3. Traiter l’information recueillie

De même, parmi nos exemples UX, de nombreux outils et méthodes existent, comme l’utilisation de WordArt pour faire ressortir des mots clés.

Le traitement de données peut rapidement devenir complexe. L’intelligence artificielle et le « deep learning » peuvent vous assister.

 

4. Donner du sens aux données

Après avoir traité ces données, vous devez à présent leur donner du sens et adopter une démarche scientifique pour faire parler vos chiffres.

Pour les mesurer, optez pour une approche quantitative et pour les comprendre orientez-vous davantage vers une approche qualitative.

 

5. Mettre en œuvre les résultats obtenus

Voici quelques exemples UX pour mettre en œuvre vos résultats :

  • adapter votre design à son auditoire,
  • trouver des mots pertinents pour parler d’un produit,
  • trouver les bonnes corrélations et les bonnes illustrations pour décrire un sujet,
  • utiliser un vocabulaire adapté à l’utilisateur…

Ces différentes étapes permettent la mise en place de techniques d’analyse et de méthodes (dentogrammes, diagrammes kano/café, etc…), d’utilisation ou de développement d'algorithmes. Ceux-ci permettront à la machine d’aider à mieux comprendre l’utilisateur pour répondre à ses attentes.

Le Big Data est donc une véritable discipline au cœur de l’expérience utilisateur. Grâce à une bonne interprétation et une analyse fine des données qu’il met à disposition, il permet de répondre très efficacement aux problématiques posées.

L’IA au service du designer – nos références & exemples d’UX

On ne la présente plus, l’Intelligence Artificielle arrive massivement dans le paysage digital et bouleverse les codes établis.

flupa-ux-days-data-has-a-better-idea


Et l’IA apporte aussi des perspectives plus poussées que le traitement et l’analyse des données. C’est le levier d’une force créative. Elle ne possède pas en tant que telle une démarche créative, mais elle peut encourager la créativité artistique et de multiples possibilités de designs.

On parle alors de « Design génératif ». De quoi s’agit-il ?

« Le design génératif consiste en la création d'une machine (généralement un logiciel) qui génère des formes. »

En la nourrissant de paramétrages et des contraintes précises, l’IA est capable d’élaborer des prototypes répondant aux critères voulus. Elle constitue alors une force supplémentaire dans l’aide à la décision et ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine du design.

Voici quelques exemples UX et acteurs du domaine :

 

Et maintenant ?

Toutes les notions et facettes abordées durant ces 2 jours de Salon Flupa nous poussent à agir toujours plus et mieux au service de l’utilisateur. Le métier d’UX designer se transforme en facilitateur qui crée de nouveaux outils et méthodes d’UX.

Mieux comprendre le monde est aussi essentiel que le sens que nous souhaitons lui donner…

 

Kit de modèles de documents pour votre rédaction de contenus web

Publié par Adimeo

Un conseil, un projet, un devis ?
Nous repondons a toutes vos questions !

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations

Nous contacter

Sur les mêmes sujets