<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

La refonte d’un site Web est un moment clé pour les directeurs et responsables marketing /digitaux. Si cette refonte a pour objectif d’améliorer significativement l’ergonomie, le design, les fonctionnalités proposées (…) sur le nouveau site Web, le risque est important dans ce qu’on appelle la perte de « jus » de référencement, autrement dit une baisse importante de positionnement sur vos mots-clés, de votre trafic et donc potentiellement de votre chiffre d’affaire.

En effet, qui dit refonte d’un site Web dit nécessairement changement technologique, modification des urls, des contenus et des pages HTML générées.

Il est vital d’anticiper ces risques pour garantir le maintien, voire l’amélioration, de votre positionnement SEO.

Voici une checklist SEO pour réussir votre projet de refonte de site Web !

planning-editorial

1. Définissez une stratégie SEO

Se positionner dans les premiers résultats des moteurs de recherche est une tâche complexe. Et si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure qu’est le référencement naturel, pas de place pour l’improvisation : vous devez établir une stratégie SEO ! 

Cette stratégie passe nécessairement par les étapes suivantes :

  • Identifier vos cibles (buyer persona) et leur parcours d’achat (buyer’s journey).
  • Produire des contenus pertinents pour vos utilisateurs : articles de blog, livres blanc…
  • Optimiser techniquement chaque page (SEO one-page) : gestion des URL, choix des mots-clés, balises Meta...
  • Mettre en place votre stratégie de linking : liens internes et externes.

Votre stratégie SEO va influencer l’arborescence, la stratégie de contenus, la manière dont vous rédigez vos articles …

Sans objectif ni stratégie SEO, au mieux vous garderez les mêmes positions, au pire vous détruirez le travail que vous avez mis des années à obtenir.

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie SEO mais que vous ne savez pas par où commencer, lisez notre article « Comment définir sa stratégie SEO ? » !

2. Créez une arborescence alignée sur vos objectifs SEO

On profite souvent de la refonte de son site internet pour modifier son arborescence et garantir une meilleure expérience utilisateur. C’est l’occasion notamment de faire de la place pour de nouveaux contenus ciblant de nouveaux mots-clés.

Si vous entendez modifier l’arborescence de votre site, gardez bien en tête que les entrées de niveau 1, les entrées principales de votre site, doivent cibler vos principaux mots-clés.

Le maillage interne, lui, doit de couvrir le champ sémantique de vos mots-clés principaux.

Soyez prudent ! Certaines pages initialement bien positionnées pourraient perdre beaucoup de trafic uniquement parce qu’elles descendent d’un niveau dans l’arborescence.

3. Anticipez les redirections

redirection-refonte-seoLes redirections 301 jouent un rôle capital dans un projet de refonte de site internet.

Elles indiquent aux utilisateurs que la page qu’ils souhaitent consulter n’est plus disponible et les réorientent directement vers la nouvelle URL du contenu recherché.

L’ancienne page est supprimée de l’index des moteurs de recherches et les informations sur la nouvelle URL sont récupérées. Ainsi, vous ne fâchez ni vos utilisateurs, ni les moteurs de recherches !

Mais attention, ne vous précipitez pas !

Avant de vous lancer :

  • Cartographiez l’existant de votre site et identifiez exhaustivement toutes les pages publiées. Prenez en compte les URLs avec des paramètres dynamiques (et qui peuvent être référencées), les éléments de pagination, les images, les redirections déjà actives, …
  • Mettez en place les redirections 301 de manière exhaustive sans redirections massives (vers la page d’accueil par exemple), ni pages d’erreur.
  • Testez les redirections ! Mais n’attendez pas que le site soit en ligne. Effectuez des tests dès la pré-prod ou la recette pour vous assurer qu’il n’y a pas de 404, ni de boucle de redirection, ni de mauvaise page redirigée.

Dans le cas contraire, vous risquez des erreurs 404 nombreuses, un déréférencement massif et un taux de rebond important des utilisateurs qui arrivent sur les mauvaises pages.

Idéalement, mettez à jour tous les liens internes et également les backlinks !

4. Veillez à ne pas indexer la pré-prod

Le site en développement est lui-aussi indexé par les moteurs de recherche et cela crée du duplicate content préjudiciable au référencement (au-delà même de laisser consulter un site de test avec des contenus non valides).

Pour ne pas indexer la pré-prod, utilisez une restriction de votre IP locale et de celles de vos prestataires ou le htaccess pour restreindre l’accès au sous-domaine en développement.

5. Optimisez le référencement de votre CMS

Si votre référencement technique n’est pas optimisé à la perfection, vos efforts en SEO ne peuvent pas produire les résultats attendus.

Quelques points de vigilance à prendre en compte :

  • Les balises meta-description administrables,
  • Les outils d’aide à la rédaction,
  • Les paramètres d’URL rewritting,
  • Le référencement des pages dynamiques,
  • Le sitemap : un bon sitemap facilite la tâche d’exploration de votre site par les robots des moteurs de recherche,
  • Une arborescence générant du duplicate content et pénalisant ainsi votre référencement,
  • Des champs title non modifiables …

Tous ces éléments occasionnent nécessairement des travaux de paramétrage chez votre prestataire technique.

6. Faites un nettoyage par le vide

Un nettoyage oui, mais n’appauvrissez pas le site en contenu non plus : le contenu reste évidemment l’élément clé d’un bon référencement !

Assurez-vous toujours :

  • de couvrir l’ensemble du champ sémantique,
  • que chaque page a son mot-clé ciblé,
  • que le contenu reste lisible …

Surveillez l’éventuelle diminution du nombre de sessions, mais pas du nombre de pages vues ! En effet, si vous avez réalisé une optimisation de navigation, il est probable que vos internautes consultent moins de pages.

7. Surveillez de près la vitesse d'affichage de votre site internet

La vitesse d’affichage de votre site internet est un élément important pour son bon référencement.

Google intègre fortement ce critère dans son algorithme de recherche.

Pour mesurer la vitesse d’affichage, PageSpeed Insights !

checklist seo - google pagespeedRien de plus simple : vous n’avez qu’à saisir l’URL de votre page. PageSpeed attribue une note entre 0 et 100 à votre page avec en prime quelques suggestions d’optimisation pour accélérer le chargement de votre page sur mobile et desktop.

Si vous avez prévu un graphisme sympa avec plein d’animation, les temps de chargement, s’ils ne sont pas optimisés, peuvent, au-delà d’une mauvaise expérience utilisateur, dégrader fortement votre SEO !

Vous cherchez des outils pour piloter la performance de vos sites Web ? Visionnez notre webinar !

8. Surveillez le trafic après la mise en ligne

Juste après la mise en ligne de votre nouveau site internet, surveillez de près le trafic durant quelques semaines. Réagissez rapidement face à des pertes soudaines de trafic et/ou de position dans les moteurs de recherches, des erreurs 404 en cascades …

Un outil pour vous aider ? Google Search Console !

 

La refonte d’un site Web demande beaucoup d’énergie et d’efforts. Il serait dommage d’obtenir des résultats médiocres en référencement alors que le site est lui-même réussi. Le référencement doit être considéré comme un projet à part entière, ancré dans le projet global et intégré dans le planning général du projet de refonte.

Faites appel à une agence de conseil !

Publié par Marine Soroko
Retrouvez moi sur :

Un conseil, un projet, un devis ?
Nous repondons a toutes vos questions !

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations

Nous contacter

Sur les mêmes sujets